Réseau des GROG

Réseau des GROG

Groupe Régionaux d'Observation de la Grippe

1984 - 2014

Mots-clés : Epidémiologie, Surveillance, Grippe, Bronchiolite, VRS, Virus respiratoires, Pandémie

mise à jour : juillet 2017

Présentation
La grippe est une préoccupation de Santé Publique. Maladie fréquente et à fort potentiel épidémique voire pandémique, la grippe est à l’origine d’une morbidité importante. Ainsi, une épidémie de grippe saisonnière peut toucher plusieurs millions de personnes en France. La grippe saisonnière est grave pour les personnes à risque non vaccinées dont la mortalité par grippe est loin d’être négligeable.
La connaissance précoce de l'arrivée de l'épidémie saisonnière peut permettre de limiter son retentissement sur le système de soin (désorganisation de la prise en charge en ville et à l’hôpital liée à l’afflux des patients, ruptures de stock médicamenteux...). La connaissance des souches de virus grippal en circulation permet d’assurer l’adéquation de la composition des vaccins, évaluée annuellement.
Il n’existe pas de tableau clinique spécifique de la grippe. Dans ce contexte, la diffusion de l’information épidémiologique grippe vers les soignants oriente leur diagnostic et limite le mésusage des antibiotiques et des antiviraux spécifiques de la grippe.

Le Réseau des GROG : des acteurs de la première ligne de soins pour un réseau spécifique
La mise en place du Réseau des GROG a reposé sur le constat que les médecins et les soignants de soins ambulatoires étaient en « première ligne » face à ce type d’épidémie. Créé en 1984, le Réseau des GROG, réseau d’alerte précoce de la grippe, est devenu un symbole de la participation des médecins libéraux à la Santé Publique.
La méthodologie GROG a également servi de modèle pour la mise en place de réseaux de surveillance en Europe et dans le monde.
Correspondant de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) depuis 2004, le Réseau des GROG a participé au réseau national de santé publique.
L’activité de surveillance épidémiologique s’est arrêtée en avril 2014, faute de financements pérennes.

Le Réseau des GROG : un réseau régionalisé d’alerte épidémiologique

  • Détection précoce de la circulation des virus grippaux.
  • Détermination du début de l’épidémie de grippe et de son évolution régionale et nationale.
  • Surveillance des caractéristiques antigéniques des virus grippaux et de l’adéquation de la composition vaccinale.
  • Surveillance de la circulation d’autres agents infectieux respiratoires (VRS, rhinovirus, parainfluenzae ...).

Le Réseau des GROG : un réseau pluridisciplinaire
Confrontation en temps réel de données virologiques (analyse de prélèvements rhino-pharyngés dans un réseau de laboratoires spécialisés, coordonné par les CNR) et de données sanitaires (notamment nombre d’actes et d'Infections Respiratoires Aigües (IRA)) collectées par les vigies : médecins généralistes, pédiatres, SOS Médecins, médecins militaires, médecins coordonnateurs d’EHPAD, pharmaciens...
D’abord expérimenté en Ile-de-France, ce réseau couvre la Métropole et la « méthode Grog » est devenue le standard européen pour la surveillance de la circulation des virus grippaux.

Le Réseau des GROG : un réseau de recherche
L’expertise et le savoir-faire des soignants vigies du Réseau des GROG en font des partenaires privilégiés pour les travaux de recherche de terrain portant notamment sur les infections respiratoires.
Le Réseau des GROG dispose d’une très importante base de données cliniques et virologiques concernant la surveillance des IRA et de la grippe.

Apport d'Open Rome
Open Rome a présidé à la création du réseau en 1984.
De 1984 à 2006, Open Rome a apporté un important soutien logistique, financier et humain au Réseau des GROG, assurant entièrement son fonctionnement, son expansion et la responsabilité de la coordination nationale.
A partir de 2007, le Réseau a bénéficié du soutien financier de la Direction Générale de la Santé (DGS) et de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS), Open Rome continuant d’apporter un soutien technique et humain à l’association Réseau des GROG.
Open Rome a mis en place, développé et sécurisé la base de données Vircases® contenant toutes les informations cliniques et virologiques concernant les prélèvements effectués par le Réseau des GROG depuis 2003.

Partenaires

  • Institut Pasteur
  • Service de Santé des Armées
  • Ministère de la Santé (DGS)
  • Institut de Veille Sanitaire
  • Laboratoire Sanofi Pasteur MSD
  • Laboratoire Abbott Products SAS
  • Laboratoire Roche
  • Laboratoire Argène
  • Laboratoire GSK
  • Mairie de Saint Etienne
  • PSA Citroën
  • OCP-Répartition
  • SOS Médecins France

Financement
L'intervention d'Open Rome est financée par l'Institut Pasteur et l'association Réseau des GROG

Responsables
Dr Jean-Claude SOULARY, médecin généraliste, Président de l’Association Réseau des GROG
Dr Jean Marie COHEN, Président, Open Rome
Dr Anne MOSNIER, épidémiologiste senior, Open Rome

Documents

Site dédié
http://www.grog.org

Contact
openrome@openrome.org. Tél : +33.1.56.55.51.68